Accueillons notre Pape François !

Né en 1936, Jorge Mario Bergoglio est originaire d’Argentine . Il entre comme novice dans la Compagnie de Jésus en 1958, il est nommé prêtre en 1969, évêque de Auca, et auxiliaire de Buenos Aires en 1992, puis archevêque co-adjuteur du même diocèse. Président de la Conférence épiscopale d’Argentine de 2005 à 2011, il est créé cardinal par Jean-paul II en 2001.

Jorge Mario est le fils de Mario Bergoglio, cheminot, et de Regina, femme au foyer, tous deux immigrés de la région du Piémont en Italie.

Jorge Mario suit une formation de technicien en chimie avant d’entrer au séminaire de Villa Devoto, puis au noviciat de la Compagnie de Jésus, le 11 mars 1958. Après une expérience d’enseignement de la littérature dans un collège (1964-1966), il fait ses études de théologie à San Miguel (1967-1970) et est ordonné prêtre le 13 décembre 1969.

Après une année (1971-1972) à Alcalá de Henares en Espagne, Jorge Mario est nommé maître des novices en 1972 et fait profession solennelle le 22 avril 1973. Il est nommé provincial d’Argentine pour six ans. Il est ensuite nommé curé de paroisse (1980-1986). En 1986, il se rend en Allemagne pour terminer sa thèse.

Jean-Paul II le nomme évêque auxiliaire de Buenos Aires le 20 mai 1992, puis coadjuteur du même diocèse le 3 juin 1997. À la mort du cardinal Antonio Quarracino, il devient archevêque de l’archidiocèse de Buenos Aires.

Jean-Paul II le nomme cardinal lors du consistoire du 21 février 2001. Homme profond, priant et ami des plus petits et des souffrants, Jorge Mario lave les pieds, en 2001, le Jeudi Saint, de douze personnes atteintes du Sida à l’hôpital Francisco Muniz de Buenos Aires, spécialisé dans le traitement des maladies infectieuses.

Au sein de la Curie romaine, il est membre de la Congrégation pour le culte divin et la discipline des sacrements, de la Congrégation pour le clergé, de la Congrégation pour les Instituts de vie consacrée et les Sociétés de vie apostolique, du Conseil pontifical pour la famille et de la Commission pontificale pour l’Amérique latine.

Il est élu pape le 13 mars 2013 vers 19 heures pour succéder à Benoît XVI. Il choisit le nom de François. Le choix de ce prénom porté notamment par saint François d’Assise pourrait être le signe d’une volonté de simplicité évangélique et de sollicitude pour les pauvres. Le nom du nouveau pape a été annoncé par le cardinal français Jean-Louis Tauran.

Depuis le balcon de la basilique Saint-Pierre, le pape François s’est adressé d’abord à la « communauté chrétienne de Rome », déclarant que « le conclave a donné un évêque à Rome ». Il ajoute : « Les cardinaux sont allés me chercher au bout du monde ». Il prie ensuite pour Benoît XVI, récite avec la foule le "Notre Père" et le "Je vous salue Marie", puis demande à la foule de faire silence et de prier pour lui avant qu’il donne sa bénédiction.

Sans aucun doute, le Pape François sera un grand Pasteur, un homme de prière et un exemple pour nous tous.




envoyer l'article par mail envoyer par mail - Version imprimable de cet article Version imprimable