Cheminons ensemble dans la confiance vers Pâques

Avec le mercredi des Cendres, nous entrons en Carême, temps de conversion obtenu par la prière, une plus grande foi en Dieu, le jeûne, la privation, le pardon donné et reçu, la charité, l’amour du prochain et la confiance en Dieu.

40 jours pour se préparer à la fête de Pâques, 40 jours pour se tourner vers Dieu. Ce temps nous rappelle le moment où Jésus passa quarante jours au désert pour préparer sa mission. 40 jours où, seul, il fut tenté par le diable. De la même manière, le Carême est, pour nous, comme un désert où nous mesurons tout ce qui est mal en nous. Pendant quarante jours, nous sommes donc invités à éloigner ce mal qui nous tente si souvent. Comment ? En priant, en pratiquant la charité, en faisant des petits sacrifices. À travers ces actes, nous sommes invités à nous rapprocher de Dieu.

Pour nous aider à cheminer pendant tout ce temps d’efforts consentis, dans beaucoup de paroisses, des conférences de Carême sont proposées. Ainsi, par exemple, chaque année, à Paray-le-Monial, les prêtres de la paroisse, mais aussi des intervenants extérieurs, viennent nous enseigner et nous toucher dans la foi. Cette année aussi, dans une paroisse proche, à Digoin, il est possible d’écouter des enseignements aussi divers, sensibles et importants que les premiers martyrs, les Chrétiens d’Orient et l’urgence en Occident du témoignage de la foi. Enfin, souvent pendant le Carême, les évêques animent un temps de réflexion dans leur diocèse. Ainsi, Mgr Rivière, dans le diocèse d’Autun, animera à Chalon-sur-Saône une journée de recollection sur le thème "Faim et soif de justice".

On peut dire que ces enseignements et paroles données répondent à la parole même de Jésus dans l’Évangile de saint Matthieu « l’homme ne vit pas seulement de pain, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu » (Mt 4,4). Le vrai jeûne a pour but de se nourrir de la « vraie nourriture », qui consiste à faire la volonté du Père.

Le psaume 50 nous donne la prière qui nous guide pendant ces 40 jours : « Donne-nous, Seigneur, un cœur nouveau. Mets en nous, Seigneur, un esprit nouveau ». Et on peut dire aussi que le Carême est le moment favorable pour intensifier la vie de l’esprit.

Pour orienter notre carême, nous pouvons enfin relire le message de Carême du pape François qui proclame notamment : "J’invite tout particulièrement les membres de l’Église à entreprendre avec zèle ce chemin du Carême, soutenus par l’aumône, le jeûne et la prière. S’il nous semble parfois que la charité s’éteint dans de nombreux cœurs, cela ne peut arriver dans le cœur de Dieu ! Il nous offre toujours de nouvelles occasions pour que nous puissions recommencer à aimer".

Alors, pendant ce temps au désert, cheminons ensemble avec confiance, abandon et amour vers la lumière de Pâques. Nous sommes en union de prière avec vous pendant ce temps si important qui nous amènera bientôt à la joie de la Résurrection.

D.Pouliquen




envoyer l'article par mail envoyer par mail - Version imprimable de cet article Version imprimable