Comment prier le Cœur de Jésus ?

Il faut se persuader de l’importance de la prière, car l’avenir du monde s’édifiera sur la Source d’Amour qui s’appelle le Cœur de Jésus.

Comment prier le Cœur de Jésus ?


- Se persuader de l’importance de la prière : l’avenir du monde s’édifiera sur la Source d’Amour qui s’appelle le Cœur de Jésus. « M’aimes-tu ? » demandait le Ressuscité à Pierre en lui confiant le soin du troupeau. C’est dans l’échange d’amour entre Jésus et Pierre, que la Sainte Église trouve son appui.

- Savoir en quoi consiste le message de Paray le Monial : celui-ci fut accueilli et authentifié par l’Eglise. La présentation qui en a été faite dans ses différents aspects a largement contribué à une meilleure compréhension du mystère du Cœur de Jésus en qui se révèle la plénitude de l’amour de Dieu :

Voici ses trois aspects majeurs : la révélation de l’amour brûlant du Christ et le mépris des hommes en retour («  Il aime et Il n’est point aimé » saint Claude la Colombière), le lien entre le mystère de l’agonie de Jésus à Gethsémani et Paray le Monial (demande de Jésus de « veiller une heure » avec Lui en esprit de réparation. D’où la pratique toujours actuelle de l’Heure sainte), un appel à l’amitié (le Christ recherche des amis qui lui rendront amour pour amour et qui seront ses disciples dans le monde). En tous ces aspects, le message de Paray le Monial rejoint l’essentiel de la Révélation contenue dans l’Ecriture sainte et la Tradition de l’Eglise.

Marguerite-Marie fut l’interprète divinement éclairée de cette remarque de Jésus. Sa mission a été de sensibiliser l’Eglise entière à l’urgence toute moderne de rendre amour pour amour à l’Amour divin méprisé et trahi, en le louant, en lui rendant grâces, en l’adorant dans l’Eucharistie et en conformant toute notre vie à sa douceur et à son humilité.

Qui dira à quel point le Cœur de Dieu est aujourd’hui affecté par l’opacité de nos cœurs à son amour ? Travaillons à nous rendre silencieusement vulnérable à la plainte de l’Amour.

- Etre attentif à ce qui se passe aujourd’hui. Nous vivons dans nos familles des temps de joies, mais aussi des souffrances et des difficultés. Jamais il n’a été plus manifeste que Jésus est venu chercher et sauver ce qui était perdu.

Les personnes durement perturbés par des expériences traumatisantes sont remis sur pied par l’Amour. L’amour tout particulier du Cœur de Jésus fleurit aujourd’hui chez les êtres en souffrance que rajeunit l’Esprit. L’Evangile dit : « C’est de son Cœur que jailliraient des fleuves d’eau vive ». L’adoration eucharistique conduit plus avant : on découvre que le vrai pauvre, le mendiant d’amour, c’est Lui. Nos yeux guéris de leur blessure découvrent la blessure sans fond de l’Amour divin. La délicate compassion pour mes frères se double d’une autre compassion jamais imaginée tout seul : la compassion pour le Cœur de Dieu vivant dans le Cœur de Jésus et de Marie. « Il est urgent de consoler Jésus ! » disait le petit François de Fatima.

- Se référer au message de Paray le Monial. Comment ?

-La fête du Cœur de Jésus retrouvez les photos de la Fête du Coeur de Jésus 2011 à Paray-le-Monial

-L’Adoration eucharistique

-La fécondité éprouvée des premiers vendredis du mois et la communion en esprit de réparation.

-L’Heure Sainte où Jésus demande une heure de prière en communion avec Lui dans son agonie.

-La Consécration personnelle ou familiale au Cœur de Jésus où le baptisé se redonne au Christ « pour l’aimer de tout son cœur ». L’Eglise qui a toujours professé un respect particulier pour les icônes du Sauveur, attache un prix tout spécial à l’image du Cœur de Jésus, signe de sa présence. « Je bénirai les maisons où l’image de mon Cœur sera exposée et vénérée ». Mettons-la à la place d’honneur chez nous.

-la Grande Promesse : la communion lors des neuf premiers vendredi du mois,




envoyer l'article par mail envoyer par mail - Version imprimable de cet article Version imprimable