L’Enfant Jésus, trésor d’amour et de paix

Noël approche, dans sa clarté, sa pureté, son émerveillement. Rien en effet ne saura enlever sa beauté aux fidèles fervents qui voient dans la nativité un renouvellement de leur foi, une renaissance. Le Mystère de la Nativité, vécu chrétiennement est un ressourcement et une source de grâces. La source de notre bonheur est en Dieu, Jésus : « Dieu qui sauve ».

Parallèlement aux "fêtes de fin d’année", Noël reste fêté chez les chrétiens, dans les paroisses, avec une grande joie. De belles crèches, de toutes les tailles et sortes, sont disposées dans les églises.

A Paray le Monial, nous avons même la chance de pouvoir nous rendre au musée d’art sacré du Hiéron, pour contempler de multiples crèches du monde. Dans ce même musée, des ateliers pour enfants sont organisés et les enfants pourront fabriquer ensemble leur propre crèche. Des concerts de musique sacrée sont également organisés dans les églises. Des petites chorales sillonnent les rues pour chanter aux passants et clients de magasins des chants de Noël.

Pour se préparer à la venue de Jésus au fond de notre cœur, des permanences de confession sont assurées à toute heure. Echanger avec un prêtre, confesser ses péchés, s’en remettre à l’infinie miséricorde du Seigneur, nous permet de nous conduire à Jésus fait petit-enfant. Nous pourrons alors tenter au mieux d’avancer avec plus de pureté sur le chemin de la venue du Seigneur dans notre cœur, dans notre âme.

Pour se préparer à recevoir, à accueillir Jésus au plus profond de notre âme, nous pouvons nous adresser à la Vierge Marie qui nous guidera jusqu’à l’enfantement de notre Seigneur. Oui, entourés de nos frères en Christ, contempler Jésus à la crèche, dans sa simplicité, sa pauvreté, son dénuement, voilà le trésor de Noël, fait de Joie, d’Amour et de Paix.

D.Pouliquen




envoyer l'article par mail envoyer par mail - Version imprimable de cet article Version imprimable