L’Office des Heures : prier avec les moines et les moniales

À des heures régulières, les moines et moniales interrompent leurs diverses activités pour se rassembler à l’église dans une prière commune : l’office divin, la Liturgie des Heures. Au rythme des heures du jour et de la nuit, ils écoutent ensemble la Parole de Dieu et offrent leur louange à Dieu. Par des psaumes, des hymnes et de libres louanges (pour reprendre la lettre de St Paul), chants ils chantent à Dieu leur joie de vivre en sa présence. Prier avec les psaumes est l’essentiel de l’office divin.

C’est au IVème siècle qu’est apparu l’office monastique. Au cours du XIIIe siècle, la vie itinérante des franciscains et des dominicains amène la récitation de l’office en privé. D’où la naissance du « Bréviaire » qui rassemble tout l’office en un seul livre pour la récitation individuelle. L’office monastique comporte 7 offices par jour dont un office de nuit : Vigiles (appelé aussi Matines), Laudes, Tierce, Sexte, None, Vêpres et Complies.

Vigiles Cette prière nocturne traduit et stimule l’attente du Seigneur qui vient : « Au milieu de la nuit, un cri se fit entendre : "Voici l’époux qui vient, sortez à sa rencontre." » (Mt 25,6) « Veillez donc, car vous ne savez quand viendra le maître de la maison, de peur que, s’il vient à l’improviste, il ne vous trouve endormis. » (Mc 13,35). Cet office se dit généralement au milieu de la nuit. Les Psaumes alternent avec une longue lecture biblique et une lecture d’un auteur chrétien ancien. Cette dernière lecture aide à mettre en lumière la fête liturgique, le saint du jour, ou un thème spirituel. Par rapport à la prière officielle de l’église, les Vigiles s’apparentent à l’Office des Lectures.

Oraison pour le Mercredi II : « Seigneur Jésus, de nuit tu enseignais à Nicodème le mystère où l’homme renaît. Cette nuit, éveille en nous le désir de te connaître et rends notre cœur attentif à ta Parole. Toi qui règnes pour les siècles des siècles. »

Laudes « Le matin, il faut prier afin que la résurrection du Seigneur soit célébrée » (St Cyprien). « Louange du matin, pour consacrer à Dieu les premiers mouvements de notre âme et de notre esprit, pour que nous n’entreprenions rien avant de nous être réjouis à la pensée de Dieu » (Saint Basile le Grand).

Oraison pour le Jeudi II : « Dieu notre Père, ce matin encore tu nous accueilles tels que nous sommes. Rends-nous capables de recevoir ta Parole en vérité, et de découvrir dans la rencontre de nos frères le message de vie que tu nous adresses. Par Jésus, le Christ, notre Seigneur. »

Tierce « Quand arriva le jour de la Pentecôte, les disciples furent tous remplis de l’Esprit Saint… c’était la troisième heure du jour. » (Actes 2,1 ;15) « C’est à l’heure de tierce que le Saint Esprit est descendu sur les Apôtres assemblés. » (Tertullien). A Tierce, les moines chantent généralement chaque jour trois (le dimanche quatre) sections du Psaume 118. Ce Psaume chante sans fin le Don de la Loi qui, pour les chrétiens est le Don de la Parole, le Verbe fait chair.

Oraison pour le Mardi I : « Père Saint, en cette heure où l’Esprit descendit sur les Apôtres réunis en prière avec Marie la Mère de Jésus, nous te prions : Fais-nous vivre tout au long de cette journée de la Bonne Nouvelle qu’ils ont proclamée. Par Jésus, le Christ, notre Seigneur. »

Sexte « À la sixième heure, Israël offrait le sacrifice de midi. » C’est à la sixième heure que Jésus rencontra la samaritaine au bord du puits. Jésus lui dit : « C’est Moi le Messie, celui qui te parle » (Jean 4, 1-26) Jésus fut cloué en croix à la sixième heure. A Sexte, les religieux chantent trois « Psaumes des montées » (Psaumes 119-132). Ces Psaumes chantent la joie des pèlerins d’arriver en face de Jérusalem. Nous nous réjouissons de nous arrêter, au milieu du jour, pour rencontrer Jésus dans sa Demeure.

Oraison pour le Mercredi II : « Tu es toujours à l’œuvre en nos cœurs, Seigneur Dieu, pour nous ramener à l’unité de l’Esprit. Si nos activités nous ont dispersés, rassemble notre attention : qu’elle demeure fixée sur toi et ouverte à nos frères. Par Jésus, le Christ, notre Seigneur. »

None « Pierre et Jean montaient au Temple pour la prière de la neuvième heure. » (Actes 3,1) « Qu’à la neuvième heure, les fidèles s’adonnent à une grande prière et à une grande louange, car en cette heure le côté du Christ a été percé de la lance et il en est sorti du sang et de l’eau. » (Hippolyte de Rome). A None, les moines chantent un Psaume, davantage centré sur la prière continuelle et la confiance en Dieu.

Oraison pour le Samedi II : « Seigneur Jésus, toi qui t’es livré librement à la mort, accorde-nous de renoncer à ce qui nous éloigne de toi. Donne-nous de te suivre fidèlement et de parvenir un jour à la gloire de la Résurrection. Toi qui règnes pour les siècles des siècles ».

Vêpres L’office du soir est célébré quand le jour baisse déjà « afin de rendre grâce pour ce qui, en ce jour, nous a été donné, ou pour ce que nous avons fait de bien » (Saint Basile). La prière que les moines font monter « comme l’encens en présence du Seigneur » constitue un rappel de la Rédemption. Elle devient « comme le sacrifice du soir, celui qui fut transmis par le Seigneur aux Apôtres lors de la Cène, celui qu’il offrît au Père le jour suivant, pour le salut du monde. » (Saint Jean Cassien). «  Et, après avoir renvoyé les foules, il monta dans la montagne pour prier à l’écart. Le soir venu, il était là, seul. » (Matthieu 14, 23)

Oraison pour le Lundi I : « Seigneur Jésus, ce soir encore regarde les foules sans berger. Toi, le bon Pasteur, qui as donné ta vie pour tes brebis, achemine-nous vers la paix de ton Royaume et révèle-nous la gloire du Père, qui règne avec toi et le Saint Esprit, pour les siècles des siècles. »

Complies L’Office des complies est la dernière prière du jour. Les psaumes priés à cette Heure et le Cantique de Zacharie évoquent la confiance en Dieu et l’attente de la Rencontre avec le Seigneur au soir de notre pèlerinage sur terre.

Oraison pour le Jeudi II : « Seigneur Jésus, sois proche des malades, des mourants et de tous ceux qui abordent cette nuit comme une épreuve. Conduis-nous, avec tous nos frères, des ténèbres à ton admirable lumière. Toi qui règnes pour les siècles des siècles. »

L’Office se termine par le chant du "Salve Regina", ou Regina Caeli, "Ave Regina Caelorum" en fonction du Temps liturgique.

Ces dernières années ont vu un regain croissant de l’intérêt des laïcs chrétiens pour la Prière des Heures. Pour sensibiliser davantage les chrétiens à l’importance de cette prière quotidienne et faciliter son accès, le Secrétariat des Œuvres du Sacré-Cœur souhaite mettre à disposition le trésor que constitue cette Liturgie des Heures, en simplifiant au maximum la recherche.

Le site web www.prieravecleglise.fr propose à l’internaute, pour chaque jour de l’année, la célébration complète - ou simplifiée - des offices du jour conformément aux règles liturgiques selon « Prière du temps présent ». Ainsi, l’exercice délicat est facilité, pour ceux qui ne sont pas familiers avec l’ouvrage, de retrouver dans « Prière du temps présent » l’hymne, les psaumes, les autres textes et oraisons selon le jour de l’année (au temps liturgique ou au sanctoral).




envoyer l'article par mail envoyer par mail - Version imprimable de cet article Version imprimable