Merci à Benoît XVI !

Nous souhaitons remercier le Seigneur de nous avoir donné un pape comme Benoît XVI. En cheminant avec lui durant ces huit années, nous avons revécu l’expérience des disciples d’Emmaüs… En effet, nous avons été très souvent interpellés et bouleversés quand il parlait du Mystère de Jésus et de l’Eglise, avec la profondeur et la simple humanité de ses paroles.

Le Pape Benoît XVI a servi sans répit l’intelligence de la foi, le dialogue interreligieux, la nouvelle évangélisation, la charité dans la vérité, la paix entre les nations, et a affronté de nombreuses tempêtes intérieures et médiatiques.

Et voici qu’il annonce à l’ensemble du monde, qu’en conscience devant Dieu, il servira désormais le Christ autrement ! Quel témoignage légué à ceux qui pourraient confondre champ d’Evangile et parcelle de pouvoir…

Son engagement personnel dans le dialogue entre la foi et la raison, sa persévérance pour rétablir l’unité de l’Église et sa réflexion sur l’engagement social des chrétiens seront des signes durables de son pontificat.

Enfin, nous gardons un souvenir inoubliable de sa visite en France en 2008, de son passage à Paris, de son discours inaugural au Collège des Bernardins, de la Messe célébrée sur l’Esplanade des Invalides et de son pèlerinage à Lourdes

Tout le Magistère de Benoît XVI, toute sa vie – jusque dans son dernier geste radical – a montré merveilleusement que l’Église est l’Eglise du Seigneur Jésus et que c’est l’Esprit du Seigneur Ressuscité, vivant et actif, qui la guide. Pour lui, « l’Église n’est pas une institution, mais une réalité vivante. Son cœur est le Christ (…), et le Christ continue à cheminer dans le temps. L’Église est dans le monde, mais n’est pas du monde ». Et d’ajouter : « Nous avons donné de l’espérance, qui venait du Christ » au monde pendant ces huit années.

Benoît XVI a demandé aux cardinaux de rester unis et de parler de l’Eglise comme d’un corps vivant qui se transforme. « Nous avons toujours essayé de servir l’Eglise et le Christ », a-t-il ajouté. Il a promis son obéissance à son successeur. « Parmi vous se trouve le prochain pape, auquel je promets déférence et obéissance inconditionnelles », a déclaré Benoît XVI.




envoyer l'article par mail envoyer par mail - Version imprimable de cet article Version imprimable