Aller au contenu principal

Prière à Marie

Marie a été célébrée et priée par tous les peuples, dans tous les temps, de toutes les manières. On découvrira ici combien, depuis les débuts de l’Église, les nations et les saints l’ont glorifiée, en une étonnante variété de prières et d’expressions de leur piété filiale, ainsi qu’Elle l’avait prophétisé : "Toutes les générations me diront (...)

Type de prière
Image
marie

Liste des prières

  • Mère, Toi qui sais ce que signifie pour une mère 
    serrer dans ses bras le corps mort de son fils, 
    de Celui à qui tu as donné la Vie, 
    épargne à toutes les mères de ce monde 
    la mort de leurs enfants, 
    les tourments de l’esclavage, 
    les destructions de la guerre, 
    les camps de concentration, les prisons.

    Conserve-leur la joie de faire naître un homme, 
    de développer la vie en lui. 
    Au nom de cette vie, 
    au nom de la naissance du Seigneur, 
    implore-nous la paix, 
    la justice dans le monde.

    Mère de la Paix, 
    dans toute la beauté et la majesté de ta maternité, 
    nous t’en prions, 
    sois avec nous à chaque instant. 
    Fais que l’année qui va venir 
    soit une année de paix, 
    en vertu de la naissance 
    et de la mort de ton Fils. Amen ! 
    Jean Paul II, journée mondiale de prière pour la Paix

  • Daigne recevoir ma louange, Ô Vierge bénie ! 
    Immaculée-Conception 
    Reine du ciel et de la terre 
    Refuge des pêcheurs et Mère très aimante 
    à qui Dieu voulu confier tout l’ordre de la Miséricorde, 
    me voici à tes pieds, moi, N…, pauvre pêcheur.

    Je te supplie, accepte mon être tout entier 
    comme ton bien et ta propriété ; 
    agis en moi selon ta volonté, 
    en mon âme et mon corps, 
    en ma vie et ma mort et mon éternité.

    Dispose avant tout de moi comme tu le désires, 
    pour que se réalise enfin ce qui est dit de toi : 
    ’’La femme écrasera la tête du serpent’’ et aussi 
    ’’Toi seule vaincras les hérésies dans le monde entier’’.

    Qu’en tes mains toutes pures, si riches de miséricorde, 
    je devienne un instrument de ton amour, 
    capable de ranimer et d’épanouir pleinement 
    tant d’âmes tièdes et égarées.

    Ainsi s’étendra sans fin le Règne du Cœur divin de Jésus. 
    Vraiment, ta seule présence attire les grâces 
    qui convertissent et sanctifient les âmes, 
    puisque la Grâce jaillit du Cœur divin de Jésus sur nous tous, 
    en passant par tes mains maternelles. 
    Saint Maximilien Kolbe


  • - L’ange du Seigneur apporta l’annonce à Marie 
    - Et elle conçut du Saint Esprit.

    - Voici la Servante du Seigneur 
    - Qu’il me soit fait selon votre parole.

    - Et le Verbe s’est fait chair 
    - Et il a habité parmi nous.

    Priez pour nous, sainte Mère de Dieu 
    Afin que nous devenions dignes des promesses du Christ.

    Prions

    Que ta grâce, Seigneur notre Père, se répande en nos cœurs. Par le message de l’ange, tu nous as fait connaître, l’incarnation de ton Fils bien-aimé. Conduis-nous, par sa passion et par sa croix, jusqu’à la gloire de la résurrection.

    Par Jésus, le Christ, notre Seigneur. Amen.

  • Je vous choisis, aujourd’hui, ô Marie, en présence de toute la Cour Céleste, pour ma Mère et ma Reine. Je vous livre et consacre, en toute soumission et amour, mon corps et mon âme, mes biens intérieurs et extérieurs, et la valeur même de mes bonnes actions passées, présentes et futures, vous laissant un entier et plein droit de disposer de moi et de tout ce qui m’appartient, sans exception, selon votre bon plaisir, à la plus grande Gloire de Dieu, dans le temps et l’éternité. 
    Saint Louis Marie Grignon de Montfort

  • Ô Mère de miséricorde, nous confions à ton cœur et à ton amour le peuple entier et l’Église de cette terre.

    Garde-nous de toute injustice, de toute division, de toute violence et de toute guerre.

    Garde-nous de la tentation et de l’esclavage du péché et du mal. Sois avec nous !

    Aide-nous à vaincre le doute par la foi, l’égoïsme par le service, l’orgueil par la mansuétude, la haine par l’amour.

    Aide-nous à vivre l’Évangile et la folie de la Croix afin de pouvoir ressusciter avec ton Fils à la vraie vie, avec le Père, dans l’unité de l’Esprit Saint.

    Ô Mère du Christ, sois notre réconfort et donne force à tous ceux qui souffrent : aux pauvres, à ceux qui sont seuls, aux malades, aux non-aimés, aux abandonnés.

    Donne la paix à notre terre divisée ; et à tous, la lumière de l’espérance. 
    Pape Jean-Paul II

  • Sainte Marie, Mère de Dieu, gardez-moi un cœur d’enfant, 
    pur et transparent comme une source, 
    obtenez-moi un cœur simple, qui ne savoure pas les tristesses, 
    un cœur magnifique à sa donner, tendre à la compassion, 
    un cœur fidèle et généreux, 
    qui n’oublie aucun bien et ne tienne rancune d’aucun mal. 
    Faites-moi un cœur doux et humble, 
    aimant sans demander de retour, 
    joyeux de s’effacer sans un autre cœur, 
    devant votre divin Fils. 
    Un cœur grand et indomptable, 
    qu’aucune ingratitude ne ferme, 
    qu’aucune indifférence ne lasse, 
    un cœur tourmenté de la gloire de Jésus-Christ, 
    blessé de son amour, 
    et dont la plaie ne guérisse qu’au Ciel. 
    Père Léonce de Grandmaison

  • Je te salue, Marie, Mère de Dieu, 
    trésor vénéré de tout l’univers, 
    lumière qui ne s’éteint pas, 
    toi de qui es né le Soleil de la Justice, 
    sceptre de la vérité, temple indestructible. 
    Je te salue, Marie, 
    demeure de Celui qu’aucun lieu ne contient, 
    toi qui as fait pousser un épi 
    qui ne se flétrira jamais.

    Par toi, les bergers ont rendu gloire à Dieu, 
    par toi est béni, dans l’Evangile, 
    celui qui vient au nom du Seigneur. 
    Par toi la Trinité est glorifiée, 
    par toi, la croix est adorée dans l’univers entier. 
    Par toi exultent les cieux, 
    par toi l’humanité déchue a été relevée. 
    Par toi, le monde entier a enfin connu la Vérité. 
    Par toi, sur toute la terre, se sont fondées des églises. 
    Par toi le Fils unique de Dieu 
    a fait resplendir sa lumière 
    sur ceux qui étaient dans les ténèbres, 
    assis à l’ombre de la mort. 
    Par toi les apôtres ont pu annoncer 
    le salut aux nations.

    Comment chanter dignement ta louange, 
    ô Mère de Dieu, 
    par qui la terre entière tressaille d’allégresse. 
    Cyrille d’Alexandrie (380-444)

  • Il est midi. Je vois l’église ouverte. Il faut entrer. 
    Mère de Jésus-Christ, je ne viens pas prier. 
    Je n’ai rien à offrir et rien à demander. 
    Je viens seulement, Mère, pour vous regarder.

    Vous regardez, pleurer de bonheur, savoir cela 
    Que je suis votre fils et que vous êtes là. 
    Rien que pour un moment pendant que tout s’arrête. 
    Midi ! Etre avec vous, Marie, en ce lieu où vous êtes.

    Ne rien dire, mais seulement chanter 
    Parce qu’on a le cœur trop plein, 
    Comme le merle qui suit son idée 
    En ces espèces de couplets soudains.

    Parce que vous êtes belle, parce que vous êtes immaculée, 
    La femme dans la Grâce enfin restituée,

    La créature dans son honneur premier 
    Et dans son épanouissement final, 
    Telle qu’elle est sortie de Dieu au matin 
    De sa splendeur originale.

    Intacte ineffablement parce que vous êtes 
    La Mère de Jésus-Christ, 
    Qui est la vérité entre vos bras, et la seule espérance 
    Et le seul fruit.

    Parce que vous êtes la femme, 
    L’Eden de l’ancienne tendresse oubliée, 
    Dont le regard trouve le cœur tout à coup et fait jaillir 
    Les larmes accumulées,

    Parce qu’il est midi, 
    Parce que nous sommes en ce jour d’aujourd’hui, 
    Parce que vous êtes là pour toujours, 
    Simplement parce que vous êtes Marie, 
    Simplement parce que vous existez,

    Mère de Jésus-Christ, soyez remerciée ! 
    Paul Claude

  • Notre Dame de la transparence, 
    en toi et à travers toi Dieu nous parle : 
    donne-nous un cœur simple, 
    remplis-nous d’allégresse. 
    O Vierge du ’’Oui’’ et du Magnificat, 
    rends nos cœurs transparents comme le tien.

    Notre Dame de l’humilité, 
    cachée dans la foule, enveloppée dans le mystère 
    aide-nous à porter la Bonne Nouvelle au monde 
    et à nous immerger dans le mystère du Christ 
    pour en communiquer quelque chose à nos frères.

    Notre Dame de la fidélité, 
    Toi qui sans cesse recherchais le visage du Seigneur, 
    Toi qui as accepté le mystère 
    et qui l’as médité dans ton cœur, 
    Toi qui as vécu en accord avec ce que tu croyais 
    Toi qui fut l’exemple même de la constance 
    dans l’épreuve comme dans l’exaltation, 
    aide-nous à tenir nos engagements 
    en bons et fidèles serviteurs, 
    jusqu’au dernier jour de notre vie sur terre. 
    Jean Paul II

  • O Marie, donne-nous des cœurs attentifs, 
    humbles et doux 
    pour accueillir avec tendresse et compassion 
    tous les pauvres que tu envoies vers nous. 
    Donne-nous des cœurs pleins de miséricorde 
    pour les aimer, les servir, 
    éteindre toute discorde 
    et voir en nos frères souffrants et brisés 
    la présence de Jésus vivant. 
    Seigneur, bénis-nous de la main de tes pauvres. 
    Seigneur, souris-nous dans le regard de tes pauvres. 
    Seigneur, reçois-nous un jour 
    dans l’heureuse compagnie de tes pauvres. Amen ! 
    Jean Vanier

  • Marie, Mère de l’espérance, 
    marche avec nous ! 
    Apprends-nous à proclamer le Dieu vivant ; 
    aide-nous à témoigner de Jésus l’unique Sauveur : 
    rends-nous serviables envers notre prochain, 
    accueillants envers ceux 
    qui sont dans le besoin, artisans de justice, 
    bâtisseurs passionnés d’un monde plus juste, 
    intercède pour nous 
    qui œuvrons dans l’histoire, 
    avec la certitude 
    que le dessein du Père s’accomplira.

    Aurore d’un monde nouveau, 
    montre-toi la Mère de l’espérance 
    et veille sur nous ! 
    Veille sur l’Eglise en Europe : 
    qu’elle soit transparente à l’Evangile, 
    qu’elle soit un authentique lieu 
    de communion, 
    qu’elle vive sa mission 
    d’annoncer, de célébrer et de servir 
    l’Evangile de l’espérance 
    pour la paix et la joie de tous.

    Reine de la paix, 
    protège l’humanité du troisième millénaire ! 
    Veille sur tous les chrétiens : 
    qu’ils avancent dans la confiance 
    sur le chemin de l’unité, 
    comme un ferment de pour la concorde 
    sur le continent.

    Veille sur les jeunes, 
    espérance de l’avenir, 
    qu’ils répondent généreusement 
    à l’appel de Jésus ; 
    veille sur les responsables des nations : 
    qu’ils s’emploient à édifier 
    une maison commune, 
    dans laquelle soient respectés la dignité 
    et les droits de chacun.

    Marie, donne-nous Jésus ! 
    Fais que nous le suivions 
    et que nous l’aimions ! 
    C’est Lui,le responsable de l’Eglise, 
    de l’Europe et de l’humanité. 
    C’est Lui qui vit avec nous, au milieu de nous, 
    dans son Eglise.

    Avec toi, nous disons 
    ’’Viens, Seigneur Jésus !’’ (Ap 22, 20) 
    Que l’espérance de la gloire 
    déposée par Lui en nos cœurs 
    porte des fruits de justice et de paix ! 
    Jean-Paul II

  • Sainte Marie, Mère de Dieu, 
    Tu as donné au monde la vraie Lumière, 
    Jésus, ton fils, Fils de Dieu. 
    Tu t’es abandonnée complètement à l’appel de Dieu 
    et tu es devenue ainsi la source de la bonté qui jaillit de Lui. 
    Montre-nous Jésus. Guide-nous vers Lui. 
    Enseigne-nous à Le connaître et à L’aimer, 
    afin que nous puissions, nous aussi, 
    devenir capables d’un amour vrai 
    et d’être sources d’eau vive au milieu d’un monde assoiffé. 
    Benoît XVI

  • Mère de toutes nos routes tortueuses 
    et de toutes nos vies fracturées, 
    accorde-nous, toi pleine de grâce, 
    de vivre dans la grâce et de persévérer.

    Reçois-nous avec nos problèmes quotidiens, 
    nos déficiences, 
    nos crises personnelles, familiales, sociales. 
    Par ta prière, obtiens-nous la justice.

    Nous te confions et te consacrons 
    tous ceux qui sont rejetés, 
    tous ceux qui ont la nostalgie d’un abri, 
    et tous ceux qui se sentent seuls.

    Répands dans notre coeur à tous 
    la sagesse de la paix, 
    la force de la justice 
    et la joie de l’amitié. 
    Jean Paul II

  • Marie, 
    Mère de Jésus-Christ 
    et Mère des prêtres, 
    reçois ce titre que nous te donnons 
    pour célébrer ta maternité 
    et contempler près de toi le Sacerdoce 
    de ton Fils et de tes fils, 
    sainte Mère de Dieu !

    Mère du Christ, 
    tu as donné au Messie Prêtre 
    son corps de chair 
    par l’onction de l’Esprit Saint 
    pour le salut des pauvres 
    et des hommes au cœur contrit. 
    Garde les prêtres dans ton cœur et dans l’Eglise, 
    Mère du Sauveur !

    Mère de la foi, 
    tu as accompagné au Temple le Fils de l’homme, 
    accomplissement des promesses faites à nos pères. 
    Confie au Père, pour sa gloire, 
    les prêtres de ton Fils, 
    Arche de l’Alliance !

    Mère de l’Eglise, 
    au Cénacle, parmi les disciples, 
    tu priais l’Esprit 
    pour le peuple nouveau et ses pasteurs. 
    Obtiens à l’ordre des prêtres 
    la plénitude des dons, 
    Reine des Apôtres !

    Mère de Jésus-Christ, 
    tu étais avec Lui au début de sa vie 
    et de sa mission, 
    tu l’as cherché, Maître parmi la foule, 
    tu l’as assisté, élevé de terre, 
    consommé pour le sacrifice unique éternel, 
    et tu avais près de toi Jean, ton fils. 
    Accueille les appelés du Seigneur, 
    lors de leurs premiers pas sur leur chemin, 
    protège leur croissance, 
    accompagne dans la vie et dans le ministère 
    ceux qui sont tes fils, 
    ô toi, Mère des prêtres ! 
    Jean Paul I

  • Toi qui sans cesse ’’recherchais le visage du Seigneur’’, 
    toi qui as accepté le mystère 
    et qui l’as médité dans ton cœur, 
    toi qui as vécu en accord avec tout ce que tu croyais, 
    toi qui fus l’exemple même de la constance 
    dans l’épreuve comme dans l’exaltation, 
    aide-nous à tenir nos engagements, 
    en bons et fidèles serviteurs, 
    jusqu’au dernier jour de notre vie sur terre. 
    Jean Paul II

  • Ô Mère des hommes et des peuples 
    tu connais toutes leurs souffrances et leurs espoirs, 
    tu perçois, en vraie mère, toutes les luttes entre le bien et le mal, 
    entre la lumière et les ténèbres, qui agitent le monde. 
    Accueille le cri que nous adressons directement à ton cœur, 
    dans l’Esprit saint, et embrasse de tout ton amour de mère 
    et de servante du Seigneur les peuples qui attendent 
    le plus ce baiser, ainsi que les peuples dont tu attends 
    plus particulièrement qu’en toi ils se confient. 
    Prends sous ta maternelle protection la famille humaine tout entière _ que, dans un élan d’amour, ô Mère, nous te confions. 
    Que vienne pour tous le temps de la paix et de la liberté, 
    le temps de la vérité, de la justice et de l’espérance. Amen. 
    Jean-Paul II

  • Ô Mère, Toi qui connais les souffrances et les espérances de l’Eglise et du monde, assiste tes enfants dans les épreuves quotidiennes que la vie réserve à chacun et fais que, grâce aux efforts de tous, les ténèbres ne l’emportent pas sur la lumière. A toi, aurore du salut, nous confions notre marche dans le nouveau millénaire, afin que, sous ta conduite, tous les hommes découvrent le Christ, lumière du monde et unique sauveur, qui règne avec le Père et l’Esprit saint pour les siècles des siècles. Amen. 
    Jean-Paul II, sur la place Saint-Pierre de Rome, le 8 Octobre 2000, devant la statue de Notre-Dame de Fatima, exceptionnellement amenée au Vatican

  • O Vierge immaculée, 
    choisie entre toutes les femmes 
    pour donner au monde le Sauveur ; 
    toi qui fus la fidèle servante du Seigneur, 
    donne-nous de répondre à l’appel de Jésus 
    et de Le suivre sur le chemin de la vie 
    qui conduit au Père.

    Vierge toute donnée à Dieu, 
    arrache-nous au péché, 
    transforme nos cœurs. 
    Reine des apôtres, 
    fais de nous des artisans du Royaume. 
    Que notre vie témoigne de l’Evangile 
    au milieu de notre monde 
    en quête de lumière, de vérité 
    et d’amour. 
    Partage avec nous 
    le souci de ton cœur maternel 
    et aussi ta vive espérance : 
    qu’aucun de tes enfants ne soit perdu.

    O Mère de Jésus, 
    tendresse de l’Esprit Saint, 
    que la Création entière 
    puisse avec toi 
    célébrer la louange de la miséricorde 
    et de l’Amour infini de Dieu. 
    St Maximilien Kolbe

  • Vierge Sainte, 
    au milieu de vos jours glorieux, 
    n’oubliez pas les tristesses de la terre, 
    jetez un regard de bonté sur ceux qui sont dans la souffrance, 
    qui luttent contre les difficulté 
    et qui ne cessent de tremper leurs lèvres 
    aux amertumes de la vie ! 
    Ayez pitié de ceux qui s’aimaient 
    et qui ont été séparés ! 
    Ayez pitié de la faiblesse de notre foi ! 
    Ayez pitié de l’isolement du cœur ! 
    Ayez pitié des objets de notre tendresse ! 
    Ayez pitié de ceux qui prient, 
    de ceux qui tremblent, de ceux qui pleurent ! 
    Donnez à tous l’espérance et la paix. 
    Abbé Perreyre

  • Vierge de Nazareth, Reine de la famille, 
    fait de nos familles chrétiennes 
    des foyers de vie évangélique, 
    enrichies par le don de nombreuses vocations 
    au sacerdoce et à la vie consacrée. 
    Maintiens ferme l’unité de nos familles, 
    aujourd’hui si menacée de toute part, 
    Et fais-en des foyers de sérénité et de concorde, 
    où le dialogue patient dissipe les difficultés et les oppositions. 
    Veille en particulier sur celles qui sont divisées et en crise, 
    Mère de pardon et de réconciliation.

    Vierge clémente, Mère de l’humanité 
    tourne ton regard 
    vers les hommes et les femmes de notre temps, 
    sur les peuples et leurs gouvernants, 
    sur les nations et les continents ; 
    réconforte ceux qui pleurent, qui souffrent, 
    qui peinent à cause de l’injustice humaine, 
    soutiens ceux qui vacillent 
    sous le poids de la fatigue 
    et regardent vers l’avenir sans espérance ; 
    encourage ceux qui travaillent 
    pour construire un monde meilleur 
    où triomphe la justice et règne la fraternité, 
    où cessent l’égoïsme, la haine, et la violence. 
    Que toute forme et manifestation de violence 
    soit vaincue par la force pacificatrice du Christ !

    Vierge de l’écoute, Étoile de l’espérance, 
    Mère de la Miséricorde, 
    source à travers laquelle Jésus est venu au monde, 
    notre vie et notre joie, 
    nous te remercions et nous te renouvelons 
    l’offrande de notre vie, 
    certains que tu ne nous abandonnes jamais, 
    en particulier dans les moments sombres et difficiles de l’existence. 
    Accompagne-nous toujours : maintenant et à l’heure de notre mort. Amen.

  • Sainte Vierge Marie, 
    aucune n’est semblable à toi 
    parmi les femmes de ce monde : 
    de fille et servante du Roi Très-Haut, le Père céleste, 
    Mère de notre très saint Seigneur Jésus-Christ, 
    épouse du Saint-Esprit. 
    Avec l’archange saint Michel, 
    avec toutes les vertus des cieux 
    et tous les saints, 
    prie pour nous ton Fils très saint et bien-aimé, 
    notre Seigneur et Maître. 
    Saint François d’Assise

  • O Mère Bien Aimée, vous qui connaissez si bien les voies de la sainteté et de l’amour, apprenez-nous à élever souvent notre esprit et notre cœur vers la Trinité, à fixer sur Elle notre respectueuse et affectueuse attention. Et puisque vous cheminez avec nous sur le chemin de la vie éternelle, ne demeurez pas étrangère aux faibles pèlerins que votre charité veut bien recueillir ; tournez vers nous vos regards miséricordieux, attirez-nous dans vos clartés, inondez-nous de vos douceurs, emportez-nous dans la lumière et dans l’amour ; emportez-nous toujours plus loin et très haut dans les splendeurs des cieux.

    Que rien ne puisse jamais troubler notre paix, ni nous faire sortir de la pensée de Dieu, mais que chaque minute nous emporte plus avant dans les profondeurs de l’auguste mystère, jusqu’au jour où notre âme pleinement épanouie aux illuminations de l’union divine, verra toutes choses dans l’éternel Amour et dans l’Unité. Ainsi soit-il. 
    Marthe Robin

  • Vierge Marie, 
    Mère du Christ Prêtre, 
    Mère des Prêtres du monde entier, 
    Vous aimez tout particulièrement les prêtres, 
    parce qu’ils sont les images vivantes 
    de Votre fils unique.

    Vous avez aidé Jésus par toute Votre vie terrestre, 
    et vous l’aidez encore dans le Ciel. 
    nous vous en supplions, priez pour les Prêtres, 
    Priez le père des Cieux 
    pour qu’il envoie des ouvriers à sa moisson.

    Priez pour que nous ayons toujours des Prêtres, 
    qui nous donnes les sacrements, 
    nous expliquent l’Evangile du Christ, 
    Et nous enseignent à devenir de vrais enfants de Dieu.

    Vierge Marie, demandez vous-même à Dieu le Père, 
    Les Prêtres dont nous avons tant besoin, 
    Et puisque votre cœur à tout pouvoir sur lui, 
    Obtenez-nous, ô Marie, 
    Des prêtres qui soient des Saints. 
    Amen.

  • Marie, Mère de Dieu et Mère des hommes, 
    apprenez-nous à aimer votre Fils Jésus, 
    à rester fidèles à notre baptême, 
    à servir les malades et les pauvres, 
    à regarder plus loin que nos frontières, 
    à devenir des membres vivants de l’Eglise. 
    Notre-Dame de Salut, bénissez notre pays, 
    tous ceux qui l’habitent et ceux qui le dirigent. 
    Qu’ils soient attentifs aux besoins des plus petits. 
    Gardez sous votre protection tous les peuples du monde. 
    Qu’ils vivent dans la paix et la justice. 
    Montrez-nous votre divin Fils : 
    que son Règne vienne en nous et dans le monde 
    pour la gloire de Dieu. Amen. 
    Jean Paul II

  • Notre-Dame d’Afrique, 
    toi qui es mère de tous les hommes, 
    souviens-toi spécialement des Africains. 
    Ramène à l’unité 
    tous ceux qui suivent le Christ ; 
    réunis-les tous dans l’Eglise fondée par ton Fils. 
    Que tous ceux qui ne reconnaissent pas 
    en Jésus le Fils du Père 
    soient attirés par sa Lumière. 
    Que tous ceux qui se sont laissés saisir par Lui 
    proclament sa Bonne Nouvelle 
    par toute leur vie.

    Toi, qui étais avec les Apôtres, au début de l’Eglise, 
    soutiens encore maintenant 
    l’ardeur des apôtres d’aujourd’hui. 
    Qu’ils annoncent la Parole avec assurance. 
    Toi qui étais disponible à l’Esprit Saint 
    pour accueillir Jésus en toi 
    et le donner au monde, 
    obtiens à beaucoup de jeunes 
    cette même disponibilité.

    Notre-Dame d’Afrique, Reine de la Paix, 
    obtiens la Paix pour tous les pays déchirés 
    par la haine, les rancœurs, le racisme. 
    Que la loi de Charité de ton Fils 
    gagne les cœurs et les unisse, 
    pour que tous chantent la gloire 
    du Père, du Fils et du Saint Esprit. Amen. 
    Société des missionnaires d’Afrique

  • Je te salue Marie, Femme de foi, 
    première entre les disciples ! 
    Vierge, Mère de l’Église, 
    aide-nous à rendre toujours compte 
    de l’espérance qui est en nous, 
    ayant confiance en la bonté de l’homme 
    et en l’amour du Père.

    Enseigne-nous à construire le monde, 
    de l’intérieur : 
    dans la profondeur du silence et de l’oraison, 
    dans la joie de l’amour fraternel, 
    dans la fécondité irremplaçable de la Croix. 
    Sainte Marie, Mère des croyants 
    Notre-Dame de Lourdes, prie pour nous. 
    Jean-Paul II

  • Ô Marie 
    Reine de terre Sainte 
    protégez ce pays qui fut le vôtre ; 
    protégez ceux qui l’habitent, 
    spécialement ceux qui croient en votre Fils. 
    Chez eux, celui qui souffrit Sa Passion 
    fut mis au tombeau et ressuscita, 
    ouvrant ainsi les portes du Salut. 
    Aidez-les à retrouver la Paix et la Concorde dans la justice. 
    Aidez-nous à les conforter dans la Foi avec fraternité et générosité, 
    conformément à nos promesses. 
    Que, sous la conduite de votre Fils, l’Unique Pasteur, 
    nous formions tous ensemble un seul troupeau, 
    en marche vers l’unique bercail.

  • Vierge Marie, Etoile des mers, Reine des flots, Vous à qui les marins, même mécréants, ont toujours été dévots, voyez à Vos pieds Vos scouts marins qui voudraient se hausser jusqu’à Vous. Obtenez-leur une âme pure comme brise de mer, un cœur fort comme les flots qui les portent, une volonté tendue comme voile sous le vent, une attention qui veille sans mollir comme gabier dans la hune, un corps bien armé pour les luttes contre les tempêtes de la vie. Mais surtout ô Notre Dame, ne les laissez pas seuls à la barre, faites leur éviter les écueils où ils s’échoueraient avant d’ancrer près de Vous au port de l’Eternité. Amen.

  • O Marie, 
    aurore du monde nouveau, 
    Mère des vivants, 
    nous te confions la cause de la vie : 
    regarde, ô Mère, le nombre immense 
    des enfants que l’on empêche de naître, 
    des pauvres pour qui la vie est rendue difficile, 
    des hommes et des femmes 
    victimes d’une violence inhumaine, 
    des vieillards et des malades tués 
    par l’indifférence 
    ou par une pitié fallacieuse. 
    Fais que ceux qui croient en ton Fils 
    sachent annoncer aux hommes de notre temps 
    avec fermeté et avec amour 
    l’Evangile de la vie. 
    Obtiens-leur la grâce de l’accueillir 
    comme un don toujours nouveau, 
    la joie de le célébrer avec reconnaissance 
    dans toute leur existence 
    et le courage d’en témoigner 
    avec une ténacité active, afin de construire, 
    avec tous les hommes de bonne volonté, 
    la civilisation de la vérité et de l’amour, 
    à la louange et à la gloire de Dieu 
    Créateur qui aime la vie. 
    Jean Paul II

  • O Marie, 
    aurore du monde nouveau, 
    Mère des vivants, 
    nous te confions la cause de la vie : 
    regarde, ô Mère, le nombre immense des enfants que l’on empêche de naître, des pauvres pour qui la vie est rendue difficile, des hommes et des femmes victimes d’une violence inhumaine, des vieillards et des malades tués par l’indifférence ou par une pitié fallacieuse. 
    Fais que ceux qui croient en ton Fils sachent annoncer aux hommes de notre temps avec fermeté et avec amour l’Evangile de la vie. 
    Obtiens-leur la grâce de l’accueillir comme un don toujours nouveau, la joie de le célébrer avec reconnaissance dans toute leur existence et le courage d’en témoigner avec une ténacité active, afin de construire, avec tous les hommes de bonne volonté, la civilisation de la vérité et de l’amour, à la louange et à la gloire de Dieu Créateur qui aime la vie. Amen 
    Jean Paul II

  • Souvenez-vous, ô très pieuse Vierge Marie, 
    qu’on n’a jamais entendu dire 
    qu’aucun de ceux qui ont eu recours 
    à votre protection, imploré votre secours 
    et demandé vos suffrages, ait été abandonné. 
    Animé d’une pareille confiance, 
    Ô Vierge des vierges, ô ma Mère, 
    je viens à vous, je cours à vous, 
    et, gémissant sous le poids de mes péchés, 
    je me prosterne à vos pieds. 
    Ô Mère du Verbe incarné, ne rejetez pas mes prières, 
    mais écoutez-les favorablement 
    et daignez les exaucer. Amen. 
    Saint Bernard

  • Vierge Sainte et Immaculée, 
    à toi, qui es l’honneur de notre peuple 
    et la gardienne prévenante de notre ville, 
    nous nous adressons avec confiance et amour.

    Tu es la Toute Belle, ô Marie ! 
    Le péché n’est pas en toi. 
    Suscite en nous tous un désir nouveau de sainteté : 
    que dans nos paroles brille la splendeur de la vérité, 
    que dans nos œuvres résonne le chant de la charité, 
    que dans notre corps et notre cœur habitent pureté et chasteté, 
    que dans notre vie apparaisse toute la beauté de l’Évangile.

    Tu es la toute Belle, ô Marie ! 
    La Parole de Dieu en toi s’est faite chair. 
    Aide-nous à rester attentifs à l’écoute de la voix du Seigneur : 
    que jamais le cri des pauvres ne nous laisse indifférents, 
    que la souffrance des malades et des nécessiteux ne nous trouve pas distraits, 
    que la solitude des personnes âgées et la fragilité des enfants nous émeuvent, 
    que toute vie humaine soit toujours aimée et vénérée de nous tous.

    Tu es la Toute Belle, ô Marie ! 
    En toi la joie parfaite de la vie bienheureuse avec Dieu. 
    Fais que nous ne perdions pas le sens de notre chemin sur la terre : 
    que la douce lumière de la foi illumine nos jours, 
    que la force consolante de l’espérance oriente nos pas, 
    que la chaleur contagieuse de l’amour anime notre cœur, 
    que nos yeux à tous restent bien fixés en Dieu, là où se trouve la vraie joie.

    Tu es la Toute Belle, ô Marie ! 
    Écoute notre prière, exauce notre supplication : 
    qu’il y ait en nous la beauté de l’amour miséricordieux de Dieu en Jésus, 
    que cette beauté divine nous sauve, nous, notre ville, le monde entier. 
    Ainsi soit-il 
    Pape François

    photo
  • Vers toi je lève les yeux, Sainte Mère de Dieu ; 
    car je voudrais faire de ma maison 
    une maison où Jésus vienne, 
    selon sa promesse, 
    quand plusieurs se réunissent en son nom.

    Sois Celle qui chez moi reçoit, afin que 
    ceux qui ont besoin d’être réconfortés le soient ; 
    ceux qui ont le désir de rendre grâce puissent le faire ; 
    ceux qui cherchent la paix la trouvent. 
    Et que chacun reparte vers sa propre maison 
    avec la joie d’avoir rencontré Jésus lui-même, 
    Lui, le Chemin, la Vérité, la Vie. 
    Joseph Eyquem, dominicain